Un peu d’histoire

image_histoireSur le site des archives du Val d’Oise :

le plan de Longuesse en 1781

la monographie de 1899      réalisée par l’instituteur de l’école, présente de manière très détaillée les aspects géographiques, historiques, scientifiques et économiques du village. Ainsi on y apprend que celui-ci, d’une superficie de 850 hectares, compte 213 habitants en 1899. Les principales cultures y sont le blé, le seigle, l’orge et l’avoine. On y élève des vaches pour le lait ainsi que des veaux, des moutons, des volailles pour la viande. Le moulin y fabrique de la farine, une fabrique de fécule de pomme de terre fonctionne et une carrière est exploitée. L’école compte cette année là 15 garçons et 6 filles.

 

La première guerre mondiale à Longuesse :

-Contexte historique : le 28 juin 1914, à Sarajevo en Serbie, l’archiduc François Ferdinand (héritier de l’empire d’Autriche Hongrie) est assassiné ainsi que son épouse. Le 28 juillet 1914, l’Autriche Hongrie déclare la guerre à la Serbie. La Russie se mobilise pour venir en aide à la Serbie et le 1er août 1914 l’Allemagne déclare la guerre à la Russie. La France se mobilise à son tour et le 3 août 1914 l’Allemagne déclare la guerre à la France et envahit la Belgique.

 

-A Longuesse :

le 7 août 1914 le conseil municipal décide la création d’une garde civique

le 14 octobre 1914, à l’approche de l’hiver, le conseil municipal décide d’une souscription pour l’achat de vêtements chauds destinés aux soldats

le 29 septembre 1914, décès de Carnot Siméon Dubrulle du 120ème Régiment d’Infanterie au bois de la Gruerie (Marne)

le 25 décembre 1914 le conseil municipal décide l’achat d’un drapeau Belge

le 7 février 1915 le conseil municipal vote une subvention pour la journée du 75


                                                                             cliquer sur l’image

le 6 octobre 1915 le conseil municipal vote le versement d’une allocation pour l’hôpital de Marines

le 30 septembre 1915, décès d’Emile Jean du 102ème Bataillon de Chasseurs à Pied à la ferme des Waques de St Hilaire le Grand (Marne)

le 6 novembre 1915, décès de Léon Auguste Ruel du 39ème Régiment d’Infanterie à Roclincourt (Pas de Calais)

Le 25 mai 1917, une violente tempête passe sur le village. L’église s’en trouve fortement endommagée. Le site du Ministère de la Culture propose certaines images (à visionner et télécharger)

le 18 novembre 1917 le conseil municipal vote une allocation pour les prisonniers et les mutilés

le 17 juillet 1918, décès de Paul Maurice Benoist lieutenant du 3ème Régiment de Hussard à Montvoisin près d’Oeuilly (Marne)

le 30 juillet 1918, décès d’Edmond Jean du 147ème Régiment d’Infanterie au Bois Meunière (Aisne)

le 15 octobre 1918, décès de Léonce Watebled du 29ème Régiment d’Artillerie à l’hôpital Fédillot de Nancy

le 11 novembre 1918, signature de l’armistice

 

le 28 novembre 1918, décès de Gaston Eugène Peuchaud du 130ème Régiment d’Infanterie à Longuesse (maladie contractée en service)

le 3 août 1919, lors de la fête commémorative, le conseil municipal rend hommage aux morts et aux mutilés                Marcel Albert Meersschaert, Julien Octave Poucet et Louis Auguste Gallais sont revenus mutilés

le 15 août 1920 le conseil municipal finalise la liste des noms figurant sur le monument aux morts

Quelques photos de Longuesse aux XIXème et XXème siècle sur un site de généalogie.